Alimentation et maladies de peau

Les maladies de peau

Parmi les nombreuses affections cutanées existantes certaines d'entre elles peuvent voir leur état s'améliorer grâce à des modifications alimentaires.

Alimentation contre la dermatite herpétiforme

Dermatite herpétiforme

Alimentation contre la maladie de verneuil

Hidradénite suppurée / maladie de Verneuil

alimentation contre l'urticaire

Urticaire

alimentation contre SOPK

Peau grasse, acné & syndrome des ovaires polykystiques

Un accompagnement avec une diététicienne

Il est important de comprendre que chaque personne a des besoins nutritionnels différents et que chaque maladie de peau a ses spécificités. C’est pourquoi l’alimentation doit être vue dans son ensemble avec un professionnel de la nutrition. N’hésitez pas à demander l’avis d’une diététicienne.

Des thérapies nutritionnelles pour les maladies cutanées 

Un changement de régime alimentaire peut être considéré comme une stratégie thérapeutique importante pour certains problèmes dermatologiques. De plus en plus de recherches indiquent qu'un changement d’alimentation peut être un élément du traitement de certaines affections cutanées. Il s'agit d'affections telles que l'acné, le psoriasis et la rosacée. Sur la base des résultats des recherches menées à ce jour, certaines recommandations diététiques conviennent aux patients atteints de différents types de maladies de la peau.

En termes d'effets bénéfiques, un mode d'alimentation privilégiant la consommation d'aliments complets par rapport aux aliments hautement transformés peut contribuer au traitement de certaines affections cutanées, et certainement à la prévention des comorbidités associées. Ces types d'alimentation, riches en antioxydants, en fibres et autres phytonutriments, ont démontré de multiples avantages pour la santé. L'augmentation de la consommation de fibres est considérée comme l'un des principaux avantages de ces régimes à base d'aliments complets. Certaines fibres d'origine végétale servent de prébiotiques, ce qui peut favoriser un microbiote intestinal sain. Étant donné le nombre croissant de recherches démontrant le lien entre l'intestin et la peau, cela pourrait être bénéfique pour certaines maladies inflammatoires de la peau.

Certains nutriments, aliments ou habitudes alimentaires peuvent agir comme des "déclencheurs" de la maladie. Certains patients peuvent essayer un régime d'élimination, par exemple en évitant les aliments à forte charge glycémique dans le cas de l'acné ou les aliments vasodilatateurs dans le cas de la rosacée. Pour d'autres affections, des tests médicaux peuvent être recommandés avant un changement de régime, comme dans le cas du dépistage de la maladie cœliaque dans le psoriasis.

Les compléments alimentaires, utilisés en l'absence d'une carence avérée en nutriments, n'ont démontré leurs bienfaits que dans quelques cas très spécifiques.

Un suivi avec une diététicienne est essentiel pour mettre en œuvre et adapter les approches diététiques en fonction des intolérances alimentaires, des préférences personnelles ou culturelles et d'autres problèmes médicaux.

  • Peau Nutrition
  • Silvia Gardiol Zosso
  • Bachelor HES-SO Nutrition et diététique, Genève
  • Diététicienne ASDD, nutritionniste
  • Rue du Rocher 52, 2000 Neuchâtel, Suisse
  • 079 718 09 03
  • info@peau-nutrition.ch

Diététicienne professionnelle de la santé

Nous utilisons des cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.