Problèmes de peau: peut-on manger du sucre?

sucre et maladie de peau

Si vous souffrez d’une maladie de peau, on vous a peut-être dit qu'il fallait limiter ou supprimer certains aliments en raison de leur teneur en sucre. Peut-être que l’on vous a même expliqué que ces aliments augmentent votre glycémie- votre taux de sucre dans le sang- et que cela est nocif pour votre peau. Faut-il vraiment supprimer les sucres ? Avant d’y répondre, parlons d’abord de glycémie.

C'est quoi la glycémie ?

Lorsque vous mangez, les aliments descendent dans votre estomac où le processus de digestion commence. Les aliments partiellement digérés passent ensuite dans les intestins, où les enzymes continuent à digérer les composants des aliments en éléments plus petits. Les glucides contenus dans les aliments sont décomposés en sucre (glucose) qui traverse les parois de l'intestin et passe dans le sang. Une fois que le sucre de votre alimentation entre dans votre sang, il est transporté dans tout le corps. La quantité de sucre dans le sang s'appelle la glycémie. Le pancréas détecte la quantité de sucre dans le sang. Lorsque la glycémie commence à augmenter, le pancréas produit de l'insuline. L'insuline est une hormone qui aide vos cellules à absorber davantage de sucre, ce qui permet à votre glycémie de revenir à un niveau plus bas.

Nous avons donc tous une augmentation du taux de sucre dans le sang après avoir mangé. Ces pics de glycémie après un repas sont une réponse physiologique normale à la consommation de glucides, mais lorsqu'ils se produisent de manière excessive sur une longue période, il est probable qu’ils ont des effets néfastes sur la santé de la peau. Une glycémie élevée peut endommager les cellules et provoquer des inflammations. En revanche, un faible taux de sucre dans le sang signifie que votre organisme ne dispose pas de l'énergie nécessaire pour fonctionner, ce qui vous procure une sensation de fatigue et de faim. Le maintien de la glycémie est donc un élément essentiel pour maintenir ou retrouver une peau saine. C’est une des raisons pour laquelle une alimentation à charge glycémique basse est recommandée en cas d’acné, de psoriasis, de rosacée.


Faut-il suivre un régime pauvre en sucre lors de maladies de peau?

Opter pour un régime pauvre en glucides ou, plus extrême encore, suivre un régime cétogène « keto » n’est pas recommandé. À première vue, cela peut sembler une bonne idée pour diminuer les pics de glycémie, car une consommation moindre de glucides réduit le pic d'insuline. Cependant, la compliance au régime cétogène est très faible, car il est difficile à suivre sur la durée. Il n'est pas non plus réaliste de supprimer les glucides pour le reste de votre vie. Rappelons que les glucides sont également la source d'énergie la plus efficace pour le cerveau et les muscles.Par ailleurs la réponse glycémique (=variation de la glycémie après le repas) est très individuelle et dépend de toute une série de facteurs allant du microbiome intestinal à la masse musculaire. Cela signifie que deux personnes peuvent manger exactement le même repas, mais avoir des réactions glycémiques totalement différentes.De plus les aliments riches en glucides comme les fruits et les céréales complètes sont également riches en nutriments, en antioxydants et en fibres, qui sont tous essentiels pour la santé cutanée.

Heureusement il existe un moyen bien plus efficace de gérer les pics de glycémie que de simplement éliminer les aliments riches en glucides !

Les stratégies pour manger du sucre même avec des problèmes de peau

Une première approche consiste à associer les aliments contenant des glucides à des sources de fibres. La consommation d'aliments riches en fibres ralentit la digestion et le passage du sucre dans le sang. Concrètement cela se traduit par le choix de céréales complètes plutôt que de céréales raffinées et par la consommation de légumes et de fruits.

En combinant en plus des protéines maigres et de graisses au repas, la réponse glycémique peut être aussi améliorée.  Par exemple, si vous choisissez du riz blanc accompagné de pois chiches et de noix riches en protéines et en fibres, il est probable que la réponse glycémique soit moins élevée que si vous consommez uniquement du riz. Bien entendu, il est conseillé de modérer la consommation de produits très sucrés comme les boissons sucrées et autres douceurs.

Enfin pratiquer une activité physique-une petite promenade après le repas- peut réduire de manière significative votre réponse glycémique. A l’effort, nos muscles absorbent une plus grande quantité de glucose dans le sang, ce qui réduit le pic de glycémie.

  • Peau Nutrition
  • Silvia Gardiol Zosso
  • Bachelor HES-SO Nutrition et diététique, Genève
  • Diététicienne ASDD, nutritionniste
  • Rue du Rocher 52, 2000 Neuchâtel, Suisse
  • 079 718 09 03
  • info@peau-nutrition.ch

Diététicienne professionnelle de la santé

Nous utilisons des cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.